Vie pratique

      Commentaires fermés sur Vie pratique

L’entrée

Les Français peuvent entrer à la Martinique avec leur Carte Nationale d’Identité ou leur passeport. Les ressortissants des Etats-Unis et du Canada peuvent être admis sans visa pour un séjour inférieur à trois mois. Une pièce d’identité est toute fois requise. Pour toute personne non-résident, un billet aller-retour est obligatoire.

Informations pratiques

Aucun vaccin c’est exigé, sauf pour les personnes en provenance d’Amérique du Sud et d’Afrique, pour lesquelles un certificat international contre la fièvre jaune peut être demandé.
La langue usuelle est le Français
Langue régionale est le Créole
La monnaie est l’Euro. Le dollar américain est accepté ainsi que les chèques de voyages et les cartes de crédit.
L’eau du robinet est potable partout. Des eaux minérales sont aussi proposées aux consommateurs. Le courant électrique est de 220 volts.

Les transports en Martinique

Plusieurs compagnies aériennes se partagent le ciel de la Caraïbes. De petites compagnies locales comme Air Caraïbes ou la LIAT assurent les échanges avec les dépendances et les petites îles. La compagnie nationale Air France relie la Guadeloupe et la Martinique à Cayenne, Haïti, Puerto Rico, et Miami.

Par mer, des liaisons régulières sont assurées vers les îles proches. Originalité de la Martinique, un service de navettes sillonne la baie de Fort de France et relie la Pointe du Bout, l’Anse Mitan, l’Anse à l’Ane et la Grande Anse d’Arlet à Fort de France.

En Martinique, les taxis collectifs sont les transports en communs. Ils empruntent des itinéraires fixes et sont peu coûteux. Sans horaire, ils partent quand ils sont pleins. Il n’y a pas d’arrêts aussi faut-il le héler au passage sur la route. De même, l’arrêt doit être demandé au chauffeur et le règlement à lieu à la descente. Ils s’arrêtent vers 18 heures et ne circulent pas le week-end.

Les taxis se trouvent principalement dans les aéroports et les grandes villes. Les tarifs sont réglementés mais le prix des courses s’envole rapidement dès que l’on quitte les villes, notamment pour rejoindre son hôtel. En outre, certains taxis sont clandestins et demande des tarifs invraisemblables. L’idéal, en arrivant aux Antilles est d’avoir choisi une formule de séjour avec les transferts inclus ou encore de louer une voiture.

La location de voiture reste la solution idéale pour découvrir la Martinique dans les meilleures conditions. Bien que cette solution soit la plus onéreuse, face à l’anarchie des transports en communs, on y gagne largement en temps. Un permis de conduire français est nécessaire et l’âge minimum requis est de 21 ans. Les infrastructures routières sont de très bonne qualité et de nombreuses agences sont disponibles en villes ou dans les aéroports. Nombre de petits loueurs proposent des tarifs particulièrement attractifs mais l’état du véhicule laisse souvent à désirer ou les assurances sont minimales. Si votre budget le permet, préférez des loueurs plus importants aux flottes de véhicules neufs ou adressez vous à votre agence de voyage avant de partir.

Certains axes sont régulièrement embouteillés comme les abords de Fort de France, particulièrement mal desservie par le réseau routier qui connaît quasiment en permanence des bouchons.
Conduire aux Antilles requière beaucoup de prudence. Si les routes principales et secondaires sont en très bon état, sous l’action des pluies tropicales, les petites routes sont parfois abimées.