Mausolée de Che Guevara

Le lieu de sépulture final des restes du Che et de 29 autres camarades assassinés en Bolivie en 1967. L’entrée du mausolée est dominée par l’imposante statue en bronze du Comandante, haute d’environ 7 mètres, une arme à la main. La statue a été placée de manière à être orientée vers le sud, en direction de l’Amérique latine, comme un symbole de la vision du Che d’une révolution panaméricaine contre l’impérialisme. Santa Clara est le lieu de naissance de Che Guevara.

Les moments forts de la vie et des actions de Guevara sont représentés en relief, et sa dernière lettre à Fidel Castro est inscrite dans son intégralité sur une inscription spéciale.La construction du mausolée a commencé bien avant la découverte de la tombe cachée du Che dans la campagne bolivienne. La construction, pour laquelle des centaines de milliers d’habitants de la ville (en plus des équipes) ont donné leur temps bénévolement, a commencé en 1982 et s’est achevée en 1988 lorsque le monument a été inauguré.

Conçu par le sculpteur José Delarra et l’architecte Jorge Cao Campos, il a été inauguré le 28 décembre 1988. La réputation du mausolée, en tant que lieu d’accueil pour les visiteurs du monde entier, a toutefois commencé à la mi-1997, lorsque les restes de Che Guevara, découverts par des scientifiques à Vallegrande, en Bolivie, y ont été transférés. En octobre 1997, la ville de Santa Clara, en présence de milliers de Cubains et des dirigeants politiques du pays, a accueilli les cercueils en bois contenant les restes du Che et de six autres compagnons. Parmi ses biens, on trouve un étui à pistolet, son uniforme, sa montre, sa pipe, la gourde dans laquelle il buvait du thé au maté, son béret, sa veste, ses lunettes de campagne, son appareil photo, sa radio et son téléphone qu’il utilisait pendant les batailles de Santa Clara.

Le même jour, Fidel Castro prononce un éloge funèbre à la mémoire de son camarade et compagnon d’armes, les sirènes retentissent dans toutes les villes de l’île et 21 coups de canon sont tirés à Santa Clara et à La Havane. Fidel Castro allume dans le Mausolée une flamme qui ne s’est jamais éteinte depuis. Au cours des trois années suivantes, les restes de 23 guérilleros découverts dans des fosses communes en Bolivie sont inhumés dans le Mausolée.

Histoire la mort de Che Guevera

Le destin a conduit Che Guevara en Bolivie, dont les autorités, effrayées par ses activités, ont demandé l’aide des alliés américains et organisé une véritable opération. Les services spéciaux de presque tous les pays voisins ont traqué le révolutionnaire et ses compagnons. En 1967, l’emplacement du détachement est découvert, il est vaincu et le commandant est capturé. Finalement, les soldats boliviens ont reçu l’ordre de fusiller, et ils ont même beaucoup discuté pour savoir qui allait le faire. Il est intéressant de noter que le dictateur militaire bolivien de l’époque a assuré jusqu’à la fin de sa vie qu’il n’avait pas donné un tel ordre.

Le général bolivien Mario Vargas Salinas, qui a assisté à la capture et à l’exécution d’Ernesto, après plusieurs décennies de silence, a révélé en 1997 le site de l’enterrement secret de Che Guevara et de ses camarades. Ils ont été enterrés sous la piste de l’aéroport de Vallegrande. Puis le gouvernement cubain a fait appel au gouvernement bolivien pour demander que des fouilles commencent sur ce site. Et après un an et demi de recherche, des corps ont été retrouvés.

Vidéo

C23C+372, Santa Clara, Cuba

https://goo.gl/maps/jr7WGZV4EjgwAZJYA

2021-09-16