Histoire de La Havane

La havane

La Havane est une synthèse de tout Cuba, capitale de l’île et l’une des plus belles villes d’Amérique latine. Le charme de la “Perle des Caraïbes” continue d’agir, celui qui la connaît en revient enrichi et conquis. Renouvelé, il offre tout ce que l’on peut imaginer en matière d’architecture coloniale. Ses quartiers les plus importants, la Vieille Havane, le Vedado, Miramar, Centro Havana et le Malecón vous feront apprécier les souvenirs de l’architecture ancienne. La Havane est la splendeur tropicale, qui rassemble le meilleur de l’Espagne, le meilleur de l’Afrique et le meilleur des Antilles. La Havane, avec ses vieilles voitures américaines, ses bâtiments dépouillés, son histoire, ses habitants et ses rythmes ne laisse personne indifférent.

Brève histoire de La Havane

C’est l’une des villes du Nouveau Monde ayant le plus de tradition historique. Elle a été fondée en 1515 par Diego Velázquez, sous le nom de San Cristóbal de la Habana, dans un endroit de la côte sud, près de la population actuelle de Surgidero de Batabano. Quelques années plus tard, vers 1519, ses habitants ont déménagé dans la partie nord de l’île.

En raison de sa situation privilégiée, elle est devenue un point important sur la route entre l’Amérique et la péninsule et, pour cette raison, elle a fréquemment attiré les attaques de pirates. Afin de la défendre, un système défensif basé sur des forteresses a été construit au XVe siècle et complété au XVIIe siècle. En 1592, elle a été déclarée ville par Philippe II et en 1607, elle est devenue capitale de l’île par décret royal, honneur qui était jusqu’alors détenu par Santiago de Cuba. En 1762, elle a été conquise par les Anglais et a été rendue à l’Espagne par la paix de Paris (1763), en échange du territoire de la Floride. Au cours du XVIIIe siècle, elle a commencé sa croissance économique qui s’est poursuivie tout au long des XIXe et XXe siècles.

En 1898, sous prétexte du bombardement du cuirassé Mane, dans son port, les États-Unis déclarent la guerre à l’Espagne et le 1er janvier 1899, l’île proclame son indépendance sous occupation américaine. La ville a acquis une physionomie moderne et jusqu’à la révolution communiste, elle était un paradis pour le tourisme américain.

Depuis 1959, elle est devenue l’un des centres révolutionnaires d’Amérique latine et d’Afrique. La chute du communisme en URSS et le blocus américain lui donnent un avenir incertain.

Nombre d’habitants

Plus de 2.200.000 habitants.