Musée Saint-John Perse

musee saint john perse
wikimedia

Ce musée est installé dans la maison Souques-Pagès, une des plus belles demeures coloniales de Pointe-à-Pitre où résidaient autrefois les patrons de la sucrerie Darboussier. Il n’existe en fait qu’une seule autre maison identique à celle-ci, c’est l’Habitation Zévallos à Moule. Surprenante par son balcon très travaillé et la frise en zinc, ornant l’édifice, elle a été construite selon la conception de Gustave Eiffel.

Au rez de chaussée, reconstitution d’une demeure avec des mannequins en guise de résidents, de riches blancs à la fin du XIXè siècle évoluant au milieu de gravures et cartes des Caraïbes et des expositions temporaires.

A l’étage, quelques témoignages sur la vie littéraire de Saint-John Perse, de son vrai nom d’Alexis Saint-Léger. Diplomate et poète, il vécut les douze premières années de sa vie en Guadeloupe et en garda un vif souvenir. On y retrouve une collection d’objets personnels du prix Nobel, qui s’enrichit au fur et à mesure des donations, ainsi qu’une bibliothèque dédiée à son oeuvre. Il a grandi juste en bas de la rue de cette maison, et aujourd’hui, ses œuvres collectées ainsi qu’une reconstitution de sa maison peuvent être trouvées au musée.

Alexis Saint Léger est né en 1887 à Pointe-à-Pitre, et il passe les premières années de sa vie dans les propriétés familiales. Mais la famille Léger est partiellement ruinée lors du séisme de 1897. Aussi décide-t-elle de quitter définitivement les Antilles après plus de deux siècles passés dans les îles. Saint-John Perse ne retourna jamais sur son île natale. Il reçut le prix Nobel de littérature en 1960.

Comment se rendre au musée

Ouvert en semaine de 9h à 17h, le samedi de 8h30 à 12h30; Fermé le dimanche.

Le billet d’entrée est de 2,50 euros.

9 Rue de Nozières, Pointe-à-Pitre, Guadeloupe

https://goo.gl/maps/qKaa6WgdQAF7GFMV6